Qu’est ce qu’une AOP ?

 

L’AOP, un Signe Officiel de Qualité et d’Origine.



Ce signe, identifiable par son logo rouge et or, ne peut être accordé que par les pouvoirs publics et uniquement à des démarches collectives de producteurs, réunis dans une structure fédérative : l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG).

Historiquement mis en place pour lutter contre la fraude (loi de 1905), le concept d’Appellation d’Origine devenu Appellation d’Origine Contrôlée – AOC en 1935, s’est ouvert à l’ensemble des produits agricoles et alimentaires en 1990.

Depuis les 1er mai 2009 le logo européen AOP est obligatoire les produits agroalimentaires européens dont la production, la transformation et l’élaboration sont réalisées dans une zone géographique déterminée, selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier. Seuls les vins sont autorisés à garder l’AOC (décret du 1er janvier 2012).

L’AOP garantit au consommateur que toutes les étapes de production ont lieu dans l’aire géographique délimitée de l’appellation, de la production du lait jusqu’à l’affinage des fromages.

En France, on compte 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP) et près de 280 en Europe – à retrouver sur la page AOP laitières européennes.

Les AOP laitières c’est 1 signe de qualité, 50 produits et 1 filière engagée* dans :

  • La garantie d’origine,
  • L’économie des territoires,
  • La naturalité et la transparence,
  • La recherche, l’innovation et la formation,
  • La préservation des savoir-faire et de l’environnement,
  • La diversité des saveurs.

* Voir la page Nos valeurs

 

 

 

Les fromages, beurres et crèmes AOP en quelques chiffres

Une origine strictement définie pour chaque AOP, reconnaissable par le logo rouge et jaune, preuve de l’authenticité.

Les AOP laitières, ce sont 2,8 emplois directs pour 100 000 L de lait traité, contre un emploi pour 100 000 L pour l’ensemble de la laiterie France.

La France compte 45 fromages, 3 beurres et 2 crèmes AOP – soit 50 AOP laitières.

54 % des aires géographiques des AOP sont situées dans des zones agricoles défavorisées, valorisant ainsi des territoires contraignants.

92 % des Français consomment des fromages, beurres et crèmes AOP.

430 ateliers de transformation ou d’affinage sont impliqués dans la production d’AOP laitières.

La première Appellation d’Origine pour un fromage, devenue ensuite AOC puis AOP, a été obtenue en 1925 pour le roquefort.

Chaque année, plus de 6 200 contrôles spécifiques au respect des cahiers des charges AOP sont réalisés chez les producteurs de lait, les fromagers et les affineurs.

En France, 18 000 fermes laitières sont engagées dans une démarche AOP.

En 2015, ce sont 233 018 tonnes de fro­mages, beurres, crèmes AOP françaises qui ont été commercialisées.

Les fromages, beurres et crèmes AOP représentaient 1,8 milliard d’euros de chiffre d’affaires sor­tie fabrication-affinage en 2015.

(Source CNIEL 2015)

Logo AOP

AOC = AOP

Appellation d’Origine Contrôlée : C comme Contrôlée par l’INAO,

Appellation d’Origine Protégée : P comme Protégée par l’Union Européenne,

L’AOP ne peut être délivrée que par un double contrôle de ces deux autorités.