À voir et à goûter

Le fromage Charolais reconnu AOP.

Le fromage Charolais reconnu AOP.

Le fromage Charolais qui bénéficiait depuis 2010 de la reconnaissance AOC au niveau français a désormais vu sa protection étendue au niveau européen suite à sa reconnaissance en tant qu’AOP le 12/06/2014. Il est ainsi le 45ème  fromage a bénéficier d’une AOP en France, à quoi il faut rajouter 3 beurres et 2 crèmes, soit un total de 50 AOP laitières en France.

Fromage au lait de chèvre, le Charolais est généreux : c’est l’un des plus gros fromages de chèvre : il pèse de 250 à 310 grammes, 7cm de hauteur et 6cm de diamètre minimum à mi-hauteur. La zone de l’AOP s’étend sur 4 départements (l’Allier, la Loire, le Rhône et la Saône-et-Loire), principalement en Bourgogne du Sud (Saône-et-Loire) dans un rayon de 60km autour de Charolles.

Son format original qui fait sa réputation aujourd’hui a plusieurs explications historiques : dans la région charolaise, les fromages sont généralement consommés aux repas ou aux casse-croutes lors des travaux agricoles ; la taille des Charolais permet de tailler de bonnes tranches dans un seul fromage. A l’origine, le fromage Charolais était mis à sécher dans des cages à fromage traditionnelles, les « tzézires » ou « chazières ». Souvent, les ouvriers des villes alentours achetaient les fromages blancs et conservaient eux-mêmes les fromages Charolais. La grande taille permet une meilleure conservation dans ces conditions.

Aujourd’hui, peu d’exploitations répondent à son cahier des charges exigeant, respectueux des hommes, de l’animal et de l’environnement : le Charolais est un fromage de garde d’exception à savourer dans son écrin de verdure !

Pour tout savoir sur le Charolais, n’hésitez pas à faire un tour sur le site de l’appellation www.aoc-charolais.com